AGENDA :

- Salon du livre d'Oloron Sainte Marie les 26 et 27 mai 2018,

- Sortie de C'est occupé, roman de Thomas Ponté le 1er juin,

- Rencontre/dédicace avec Constance Dufort et Thomas Ponté le 2 juin de 10h à midi chez Xibero'Bio, à Mauléon-Licharre,

- Salon du livre de La Bastide Clairence le 17 juin,

- Rencontre dédicace au camping **** Château Le Verdoyer (24) le 23 juin

- Rencontre/dédicace avec Thomas Ponté à la librairie l'escapade, à Oloron Sainte-Marie le 30 juin de 15 à 18h,

- Salon du livre de Bedous le 17 juillet,

Déjà vus

GéoGRAPHIES, le territoire et ses paradoxes

979-10-90126-07-7

Nouveau produit

Pour une écologie plus humaine : de l'utilité de l'imaginaire pour lire autrement les rapports de l'homme à l'espace

Plus de détails

196 Produits

14,00 € TTC

Fiche technique

Hauteur : 210 mm
Largeur : 148 mm
Épaisseur : 8 mm
Poids : 280 g
Couverture : Couleur
Impression : numérique noir & blanc, avec photos couleur
Langue : Française
Nbr pages : 172

En savoir plus

Genre : essai

Résumé : Nous vivons au quotidien dans un monde porteur de multiples paradoxes. Pour les déceler et les analyser, il est alors nécessaire d’appréhender autrement les territoires dans lesquels nous évoluons.
Les arts urbains (les graffiti), la littérature (Jules Verne) ou encore les langues régionales (l’occitan) sont ainsi autant de portes d’entrée qui nous permettent d’interroger ces paradoxes de l’ordinaire. Telle est l’ambition de cet essai : révéler ces géographies parallèles qui composent notre univers plus ou moins immédiat, faire redécouvrir ces multiples territoires où se dessine une véritable écologie humaine.

Lionel Dupuy, auteur de GéoGRAPHIESL'auteur : Chercheur associé au laboratoire « SET » (Société, Environnement, Territoire – UMR 5603 CNRS) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, Lionel Dupuy a soutenu en 2009 une thèse intitulée « Géographie et imaginaire géographique dans les Voyages Extraordinaires de Jules Verne : Le Superbe Orénoque (1898) ». Il poursuit actuellement ses recherches sur l’imaginaire géographique en littérature (dans l’oeuvre de Jules Verne) et dans les arts urbains (les graffiti). Il co-anime avec Bernard Duperrein (qui signe la préface de cet ouvrage) le Certificat International d’Écologie Humaine (UPPA) et enseigne également l’histoiregéographie et le français dans un collège bilingue occitan / français sur Pau.

Fiche technique (clic droit/enregistrer-sous)

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

GéoGRAPHIES, le territoire et ses paradoxes

GéoGRAPHIES, le territoire et ses paradoxes

Pour une écologie plus humaine : de l'utilité de l'imaginaire pour lire autrement les rapports de l'homme à l'espace