logo Astobelarra LA LITTÉRATURE EN CIRCUIT COURT !




NOTRE CATALOGUE

MOZAÏK | LITTENATURE | HUMEUR & TÉMOIGNAGES | BARBALOT | UGATZ | LA PETITE GRAINE VERTE | KOMIKIAK



L'INFECTION T3 : SEPSIS | Etienne H. Boyer

L'infection T3 : Sepsis, roman d'Etienne H. Boyer, Astobelarra 2020 Genre : Roman fantastique et horrifique.

Pitch : Qui survivra ? #BeauSmart, ou ce qu’il reste de l’humanité ? Le grand final de la trilogie arrive maintenant !

Résumé : Le monde tel qu’il existait depuis des siècles n’est plus. Le désordre et l’insécurité font désormais partie du quotidien de l’homme, qui pourrait bien être à l’aube de sa disparition totale.
Sans compter que Beau Smart est toujours là, diminué mais vivant et plus déterminé que jamais.
Patrice et ses amis survivants vont tenter de saisir la dernière et infime chance de détruire l’intelligence artificielle et ainsi, peut-être, de sauver ce qui reste de l’humanité.


La vidéo teaser :



fiche technique :

Format : 200x115x25 mm | Poids : 280 g | 270 pages | ISBN : 9791090126312 | Sortie : 11/2020 | Prix : 14€* | En résumé
*Le livre est disponible au format papier à 14€ (+ frais de port) ou au format pdf à 7€ (envoi par email).


Etienne H. BoyerL'auteur : Etienne H. Boyer est né à Cognac (en Charente), en 1971. Il vit en Soule, sa terre d’accueil depuis 1997. Dans le cadre de son travail entre 2008 et 2018, il fréquentait quotidiennement les univers virtuels, comme Second Life®. C’est là, bien entendu, qu’il a puisé ce qui constitue la trame de ce roman d’anticipation plutôt dystopique. « Sepsis » est le troisième et dernier tome de la trilogie « L’infection ».


Du même auteur : En savoir plus sur l'auteur :



EN SAVOIR PLUS

AGENDA | CGV PROS | MANUSCRIT | MENTIONS LÉGALES | CGV | PAIEMENTS | TRANSPORT | LIENS | CONTACTS

Voir notre page Facebookvoir notre page InstagramVoir notre page LinkedIn

Pour toute question ou commande, vous pouvez nous joindre ici !
[Courrier postal : Astobelarra - Maison des services au public - BP66 - Rue des frères Barenne - 64130 MAULÉON-LICHARRE]